Adieu Monsieur le Grand Rabbin Moïse Levy (par Milantia Bourla)

Ecrit par Milantia Bourla Cortes le 26 décembre, 2003

Adieu Monsieur le Grand Rabbin Moïse Levy

Article publié dans notre journal <<Los Muestros>> N° 53

C’est en tant que psychanalyste et travaillant pour la Fondation de la Mémoire Contemporaine à Bruxelles que j’ai eu l’honneur de rencontrer Moïse Levy.

Étant moi-même d’origine sépharade de Bulgarie par mon père, j’ai pu, grâce à la Fondation, faire pour elle, de préférence, des interviews relatives aux Juifs descendants d’Espagne.

Contrairement à la Fondation Steven Spielberg où j’ai été formée afin de recueillir les témoignages de la Shoa, l’idée de la Fondation à Bruxelles était de dépasser le cadre strict de la Shoa afin de dresser un grand panorama du monde juif de Belgique.

Donc, vu l’âge et l’importance du parcours de Moïse Lévy, il était dans les priorités de la Fondation de l’interviewer.

Suite à un premier accueil charmant au téléphone, lors d’une conversation initiale avec lui, je me suis rendue à son domicile, avenue Churchill, à Bruxelles.

Dès que cet homme m’est apparu en m’ouvrant la porte, j’ai été sublimée par sa prestance, un très bel homme de 84 ans d’une distinction extraordinaire ; puis, au fil des heures, j’ai été envoûtée par sa douceur, son éloquence, puis par sa culture et enfin par son récit.

Lire cet article complet

26Déc

Comments are closed.