Les Billets d’Humeur(s) de Moïse Rahmani

Moïse Rahmani le 10 décembre, 2014

Voir l'ensemble des Billets d'Humeur de Moïse

Les Billets d’Humeur(s)

par Moïse Rahmani

 

Billets d’Humeur précédents

Etre sépharade aujourd’hui

webmaster Sefarad.org le 25 septembre, 2014

Être sépharade aujourd’hui

Lors de l’émission
« La voix Sépharade » du 4 septembre 2014

Voir l'ensemble des Billets d'Humeur de Moïse

Qui l’eût dit, qui l’eût cru ? Nous entamons ce soir notre 23e année avec deux nouvelles et belles voix : Romy et Inès Daniela. Et Rivka, toujours fidèle. Je ne suis pas loin, même si, en raison d’une faiblesse d’élocution, je ne prends pas la parole (ouf, enfin il la ferme celui-ci ne manquerez vous pas de dire).

“Être Sépharade de nos jours” est un texte écrit à nos tous débuts. Il est aujourd’hui encore, et même plus que jamais, d’actualité.

Je tente, au fil des années, de débroussailler le terrain en donnant un aperçu, rapide et incomplet du monde sépharade tel qu’il se présente. Mais il est important, pour l’auditeur, qui ne s’est pas nourri de cette culture si vivifiante et qui me fait l’amitié de me suivre depuis plus de vingt ans de comprendre ce que veut dire être sépharade aujourd’hui.

Chacun a, bien entendu, sa propre vision. Laissez-moi vous livrer la mienne, évidemment lacunaire.
>> SUITE de cet article »

Letter to the Spanish People – par Albert Russo

webmaster Sefarad.org le 7 juin, 2014

How many times have I visited your beautiful country with a twinge of remorse, however, since I knew that the Inquisition was the devilish creation of Isabel the Catholic and Ferdinand. How Christian could they have been to devise such cruelty?

Surely Jesus, the Jewish rabbi, Mary and Joseph, his Jewish parents must have turned in their graves after what they did to their people!
How I loved Seville, Cordoba and Granada, Ronda and Malaga, with their quaint old city centers, called the judería! – yes, the Jewish town!
How pleasant were my vacations in your lovely Balearic Islands and in your splendid Canaries, Tenerife, Fuerteventura, Santa Cruz!
What delicious time I had in Barcelona and in Madrid, visiting your stupendous monuments, the Prado and Toledo, with its ancient synagogue. I could go on and on with praises about your country, so varied, so colorful and so passionate, with its unequalled flamenco and its corridas – the pageantry, not the pain they inflict on the bulls, which is absolutely disgraceful!

>> SUITE de cet article »

Incohérences, l’heure des comptes – par Isaac Franco

webmaster Sefarad.org le 26 mai, 2014

Incohérences, l’heure des comptes

Isaac Franco Plus personne ne l’ignore, la Belgique a été brutalement tirée de l’illusion qui, jusqu’à cette ignoble tuerie à caractère antisémite perpétrée dans l’enceinte de son Musée Juif à Bruxelles, lui laissait penser qu’on peut laisser s’installer un climat délétère dans les rues de ses villes sans avoir un jour à en payer un prix douloureux. Ce prix, le pays a commencé de le payer ce samedi 24 mai. On pourra dire beaucoup de choses de ce massacre antisémite commis de sang-froid au cœur de l’un des quartiers les plus et les mieux fréquentés de la capitale par un épigone local de Mohamed Merah et qui aura coûté la vie à quatre innocents, sauf que cet attentat terroriste était inattendu ou imprévisible.

Stéphane Hessel au Panthéon de l’ULB – par Isaac Franco

Moïse Rahmani le 21 mai, 2014
Nous publions cet article de notre Ami ISAAC FRANCO
en réaction à l’outrageux  hommage rendu a Stéphane Hessel par l’ULB
qui, une fois de plus, ne s’est pas grandie !

 

Stéphane Hessel au Panthéon de l’ULB

 

Isaac FrancoSur proposition de l’Union des anciens de l’Université Libre de Bruxelles (UAE), le Recteur de l’Université a accepté de donner le nom « square Stéphane Hessel » aux pelouses qui entourent la statue de Théodore Verhaegen.

C’est ainsi que ce lundi 19 mai, l’ULB a honoré un homme qui a osé déclarer que « la politique d’occupation allemande était, si on la compare par exemple avec la politique d’occupation actuelle de la Palestine par les Israéliens, une politique relativement inoffensive, si l’on fait abstraction d’éléments d’exception comme les incarcérations, les internements et les exécutions, ainsi que le vol d’œuvres d’art. »
>> SUITE de cet article »

Que c’est donc paradoxal !

Moïse Rahmani le 14 mars, 2013

Que c’est donc paradoxal !

Pierre Galand, soutien inconditionnel du Cambodgien Pol Pot, responsable de l’assassinat de plus d’un million et demi – vingt pour cent de la population ! de ses concitoyens n’a pas d’ états d’âme.
Il accuse le Président Peres d’être un criminel de guerre. Bien que l’individu Galand soit laïc j’aimerais lui rappeler la parabole du fétu de paille et de la poutre. Il remarque le brin dans l’œil de l’autre en ignorant la poutre qui est dans le sien.
Mais c’est normal de tenter de se dédouaner alors qu’on a couvert, sans broncher, les crimes des khmers rouges.
Lire ce billet d’humeur

S.O.S. LE CIMETIERE DE LARACHE EST TOMBE EN RUINE ET PERSONNE NE VEUT NOUS AIDER

Moïse Rahmani le 15 août, 2012

merci a E.M. de nous avoir averti

S.O.S. LE CIMETIERE DE LARACHE EST TOMBE EN RUINE ET PERSONNE NE VEUT NOUS AIDER

Peux de mots peuvent décrire la peine, le chagrin et le déchirement que les photos qui vont suivre des 2 cimetières juifs a Larache au Maroc, évoquent chez nous, les enfants et petits enfants des pauvres parents et famille qui reposent là-bas a Larache.

Notre mémoire est enterrée là-bas avec nos grands parents et ancêtres.
Chers amis, nous devons chercher ensemble la façon de rendre leur dignité a nos ancêtres.

La communauté juive est avec les berbères la plus ancienne du Maroc. Aujourd’hui nous sommes une poignée de juifs a lutter pour la protection des corps de notre famille.
Ces photos ont été prise hier le 9 Août 2012 au nouveau cimetière juif de Larache, Les stèles funéraires ont été cassées les marbres arrachés, des ordures partout des ânes, des moutons des poulets se promènent librement, les tombes ont été saccagées . Presque le 90% des stèles de ce cimetière municipal juif, ont été renversées, des dalles brisées et volées, des objets funéraires cassés, il n’existent plus. La profanation et les dégâts matériels sont incroyables, je vous répète on dirait un Tsunami . «Il a fallu du temps et de l’énergie pour arriver à une telle catastrophe a cette cruelle dévastation, je ne pense pas que ça puisse être l’oeuvre d’une personne seule», Larache a vu grandir, une communauté vieille de 500 ans, mes ancêtres ont été expulsés d’Espagne en 1492 par les rois Fernand et Isabelle et depuis se sont installés a Larache il y a plus de 25 générations.
je m’adresse au Conseil des Communautés Israélites du Maroc, comment pouvez vous dormir tranquille sans rien faire , lorsque l’âme de nos ancêtre est en peine, les âmes du ciel voient leurs os éparpillés aux 4 coins du cimetière et vous fermez vos yeux et bouchez vos oreilles, lorsqu’on s’adresse a vous, mais on ne cache pas le soleil avec un doigt, et on va frapper a toutes les portes jusqu’à arriver a la bonne, mais avant Sa Majeste le roi Mohamed VI doit être mis au courant d’urgence, lui qui a fait un don gigantesque en Euros pour les synagogues et les cimetières juifs ou est parti l’argent ? qui est responsable des travaux des synagogues et cimetières juifs au Maroc?

Soly Anidjar porte parole des juifs marocains en Israel.

Les photos ont été filmées par mon cousin Carlos Amsellem de Paris fils du docteur Amsellem de Larache, qui vit depuis 2 ans a Larache et lutte pour protéger ce qui reste des 2 cimetières de Larache, mais il n’est pas encore arrivée a frapper a la bonne adresse.

 

Réfugiés vs réfugiés

Moïse Rahmani le 7 juillet, 2012

Réfugiés vs réfugiés.

 

Un article dans le Monde Diplomatique de juin
(supplément HCR, pourquoi supplément ?  ce serait scandaleux que le HCR ait dû payer pour parler des réfugies autres que palestiniens !)

Cet article fait état des réfugiés et de personnes déplacées. Des millions de personnes, (le chiffre avancé par le Haut Commissariat aux Réfugiés (HCR) oscille entre trente-six et soixante six millions dont plus de vingt-deux millions relèvent de sa compétence ( source Wikipedia) exception faite des Palestiniens.
Pauvres Palestiniens réfugiés dans leur propre pays et dont aucun des frères arabes ne veut. Ils sont parqués dans des camps en Syrie, au Liban…
Le budget du HCR selon son site web est de 3,59 milliards de dollars avec moins de sept mille employés vs vingt-cinq mille (dont 99% de Palestiniens) pour l’UNRWA qui prend en charge les quelque 4.700.000 « réfugiés » palestiniens, définition extrêmement large du réfugié, qui permet d’englober ainsi les descendants, utilisée uniquement dans le cadre des Palestiniens (source Wikipédia).
Rappelons le statut de réfugié défini par la Convention de Genève de 1951 : « craignant avec raison d’être persécuté (en raison de sa race, religion, nationalité ou de ses opinions).   Rappelons que, selon M. Henri Labouisse, directeur de I’U.N.R.W.A. il déclara le 20 juillet 1955 d’ailleurs, dans une conférence de presse, à Jérusalem : « Il y a des réfugiés qui détiennent à eux seuls cinq cents cartes d’alimentation ».
Après la Seconde Guerre mondiale, plus de quarante millions de personnes ont été réinsérés « dans un autre lieu que le lieu d’origine » (Jean Paul Aymon).   Dans les territoires sous autorité palestinienne, bande de Gaza, Cisjordanie, les « pauvres réfugiés » sont noyés sous l’aide internationale.   Les étals des commerçants de la « prison à ciel ouvert » qu’est la bande de Gaza croulent de marchandises. Des centres commerciaux, à faire pâlir d’envie ceux d’Occident, s’érigent à tour de bras.
La vraie misère est l’Afrique. Les gens y meurent de faim. Les enfants, surtout les enfants. Ce sont eux les vrais réfugiés mais cela n’intéresse personne. Nul ne veut le voir. Moi, je veux les montrer

Pages: 1 2 3 4 5

Les invités de Pessah

Moïse Rahmani le 21 avril, 2011

Les invités de Pessah

 

Nous sommes en pleine fête de Pessah.

 

Nous souhaitons à nos proches, parents et amis, une fête cachère et sameah.

Que veut dire une fête cachère ? Pour certains, c’est se débarrasser du hametz. Ne plus conserver de hametz chez soi. Mais est-ce vraiment tout ? Qu’en est-il du hametz intérieur ?

De ce hametz que sont l’envie, la jalousie, la méchanceté envers autrui (méchanceté d’abord envers soi !)

S’il est aisé de se débarrasser du hametz physique, en nettoyant la maisonnée et/ou en le vendant, le hametz intérieur, celui qui réside au fond de nos âmes, de nos cœurs, comment s’en défaire ?

En prenant de bonnes résolutions. Certes plus facile à dire qu’à réaliser, regardez Kippour.

>> SUITE de cet article »

Exode oublié – Juifs des pays arabes Emission Al Jazeera

Moïse Rahmani le 13 septembre, 2010

Al Jazeera a consacré, ce week-end, une émission, préparée il y a plus d’un mois, aux Juifs des pays arabes.

 L’émission et l’interview sont au
http://sefarad.org/videos/JuifsDdesPaysArabes_AlJazeera.php

Une équipe est venue m’interviewer plus d’une heure le 14 août 2010. Mon épouse a filmé, d’assez loin, sur un appareil de photos, ce qui explique la mauvaise qualité du son.

Je me suis exprimé en français, sauf au début, où je me suis présenté et souhaité aux téléspectateurs un bon Ramadan, en arabe égyptien.

Les questions posées (l’intervieweur voulait que je reprenne sa question, comme si je faisais un monologue)  allaient dans un sens très spécieux :

Pourquoi les Sépharades haïssent-ils les Arabes ?

Pourquoi Israël ne veut pas d’un état palestinien ?

Comment vivions-nous dans les pays arabes ?

Les Juifs ont été encouragés au départ par Israël.

Israël et les organisations juives ont payé les gouvernements arabes pour que les Juifs partent.

Les Juifs ont reçu de l’argent pour quitter les pays arabes.

La seule partie de l’interview qui ait été diffusée me fait parler de la dénaturalisation des Juifs devenus égyptiens en 1922 (l’Egypte jusque-là vassale de l’Empire ottoman, devenue indépendante, avait adopté une loi accordant la citoyenneté égyptien à toute personne née dans l’Empire et résidant en Egypte à cette date. Mon grand-père, z  » l, le devint, mon père, z  » l, né en Egypte le devint aussi. En 1947, son passeport lui fut retiré et nous devînmes apatrides.

J’ai raconté cet épisode dans mon livre « L’Exode oublié, Juifs des pays arabes » paru aux Editions Raphaël, Paris, en 2000 et réédite par les Editions Luc Pire, de Bruxelles, en 2006 sous le titre « Refugiés juifs des pays arabes, l’Exode oublié ». Cet ouvrage traite du problème non reconnu à ce jour des Juifs chassés ou forcés au départ des pays arabes.

J’ai aussi dit – et cela a été repris, qu’il y avait  quatre-vingt mille Juifs en Egypte et qu’il en reste  seulement une  cinquantaine aujourd’hui et sur le  million de Juifs vivant alors dans les pays arabes, il n’en restait, aujourd’hui, que quatre mille environ.

Lors de notre entretien, j’ai insisté sur un fait très important : dans mon ouvrage je cite une quarantaine de témoignages de Juifs vivant dans les pays arabes. Aucun, je répète aucun, ne contient de haine contre les peuples qui nous ont spoliés et chassés. D’ailleurs, à la fin de l’interview, un des journalistes qui n’avait, manifestement, pas compris et ignorait tout du sujet, m’a demandé, off records, « si je comprends bien, vous tenez les Arabes pour responsables de votre départ ! » Ma réponse a été très claire : nous n’en voulons pas aux Arabes mais à leurs gouvernants qui nous ont chassés, exception faite du Liban dont le gouvernement et l’armée n’ont  pas négligé de protéger la communauté juive (signalons que la population libanaise était en grande partie chrétienne maronite) mais les Juifs du Liban sont partis vers d’autres pays où les problèmes de sécurité ne se posaient pas.

J’ignore dans quel sens  cette émission a été pensée. Je crois, sans grand risque de me tromper, que la chaine voulait montrer que les Juifs étaient des «  ingrats », eux qui étaient si bien traités, qu’ils sont partis en emportant des milliards, alors que la vérité est qu’ils ont quitté leurs foyers avec une valise, voire un baluchon, sans biens de valeur, parfois un seul bijou leur était autorisé, et que, dans certains cas, en Egypte au moins, en 1956-1957, il leur était interdit d’emporter leurs photos ! Mais je vous renvoie à mon livre.

Nous devons faire traduire en français toute cette émission afin de comprendre dans quelle direction ce débat a été orienté.

Moïse Rahmani

Nouvelle saison. 2 septembre 2010.

Moïse Rahmani le 3 septembre, 2010

Reprise septembre 2010

Envoyer un mail à: Moïse Rahmani

Une nouvelle saison s’ouvre à nous et nous voici, Rivka et moi, fidèles à l’antenne. Nous animons cette émission depuis dix-huit ans et, en regardant en arrière, il me semble que c’était hier que nous avons pris l’antenne pour la première fois.

Une nouvelle saison et, dans moins d’une semaine, une nouvelle année.

Les vacances – j’espère qu’elles furent reposantes et bénéfiques pour vous tous, sont derrière nous et, durant quelques jours, nous avons eu l’impression que le temps s’arrêtait, que le monde allait mieux, que le monde allait bien.

Et pourtant…

Suite de cet article

Quel pays accepterait ce qu’Israël accepte. 17 juin 2010

Moïse Rahmani le 17 juin, 2010

Quel pays accepterait ce qu’Israël accepte !

Envoyer un mail à: Moïse RahmaniIsraël a accepté de former une commission d’enquête pour l’arraisonnement du Mavi Marmara et de la soi-disant flottille de la paix.
>> SUITE de cet article »

Haleluia! Sheheyanu!

Moïse Rahmani le 6 mai, 2010

Haleluia ! Sheheheyanu !

 Haleluia ! Sheheheyanu ! Grace a JCall, cette vaste fumisterie (mais il y a toujours pire car, hier, des juifs de gauche, de la gauche de la gauche, en majorité de Belgique, ont écrit une carte blanche dans Le Soir expliquant pourquoi ils ne signent pas cet « appel à la raison » (comme si quelqu’un le leur demandait !), haleluia disais-je car selon Leila Shahid, la parente du mufti-criminel de guerre Amin El-Husseini, les Palestiniens ont désormais un interlocuteur.
>> SUITE de cet article »

Israël-Palestine : appel à la raison. Oui, mais quelle raison ?

Moïse Rahmani le 22 avril, 2010

Israël-Palestine : appel à la raison. Oui, mais quelle raison ?

Quelques Juifs « bien pensants » au cœur (mais non au portefeuille !) à gauche, cette gauche caviar si proche du peuple, ont signé une carte blanche dans Le Soir appelant Israël et la Palestine à la raison, carte blanche de ceux qui veulent décider du destin de l’État d’Israël, bien au chaud dans leur salon de Bruxelles, de Paris ou d’ailleurs est honteuse de parti pris.

>> SUITE de cet article »

Dormez, braves gens…

Moïse Rahmani le 15 avril, 2010

Dormez, braves gens, dormez. La police veille sur votre sécurité.

Les services de sécurité ont interpelé le bijoutier de Scharbeek. Il est coupable de s’être défendu et d’avoir abattu celui qui venait de lui voler, sous la menace, le contenu de son magasin et d’avoir blessé son complice.
>> SUITE de cet article »

Deux poids deux mesures

Moïse Rahmani le 8 avril, 2010

Deux poids deux mesures

Véronique de Keyser, mais oui vous la connaissez, c’est cette députée PS belge au Parlement européen, figure de proue de l’anti-israélianisme le plus virulent et militante pro- palestinienne enragée >> SUITE de cet article »

La paix, avez-vous dit ?

Moïse Rahmani le 2 avril, 2010

Billet d’humeur du 01 avril 2010

C’est la paix : un dialogue de sourds.

>> SUITE de cet article »

Je n’ai ni vu ni entendu…

Moïse Rahmani le 27 mars, 2010

Billet d’humeur du 25  mars 2010

De quoi vais-je bien pouvoir vous parler en cette veille de Pessah ?
>> SUITE de cet article »

Un billet d’humeur rédigé par Isaac Franco

Moïse Rahmani le 12 mars, 2010

Merci à Isaac Franco, Chroniqueur a Radio Judaïca et a Contact J. de Bruxelles, pour ce billet d’humeur (paru dans Primo Europe le 11 mars)

>> SUITE de cet article »

Pour les 30 ans de Radio Judaïca et nos 18 ans d’émission

Moïse Rahmani le 11 mars, 2010

Bon anniversaire Radio Judaïca ! Mazal Tov. Radio Judaïca a trente ans.

Le 11 mars 1980, Henri Benkoski en prenant l’antenne à 11H, pour la toute première fois, démarrait la première radio juive privée du monde.
>> SUITE de cet article »