LA SYNAGOGUE SHAARÉ-TIKVÁ DE LISBONNE COMMÉMORE BIENTÔT SON CENTIÈME ANIVERSAIRE !

Esther Mucznik

C'est le 18 Iyar 5662 (25 Mai 1902) que la Première Pierre de la Synagogue fut posée par Abraham E. Levy, en présence du Président du Comité Israélite de Lisbonne, Leão Amzalak et de toute la Communauté. Deux ans plus tard, en Mai 1904, la Synagogue était inaugurée, couronnant plus de 50 ans d'efforts des juifs de Lisbonne.

En réalité, dès 1810, existaient déjà à Lisbonne plusieurs maisons de prière, mais qui difficilement réunissaient les conditions nécessaires au culte public du fait qu'elles étaient installées dans des appartements. Plusieurs tentatives se sont succédées ayant pour but la construction d'une synagogue digne de ce nom, notamment dès 1859 avec l'achat d'un terrain, mais c'est seulement en 1897, grâce à l'effort, entre autres, de Simão Anahory, qu'est créé une commission pour l'édification de la Synagogue.

A cette époque, la Communauté Juive n'avait pas encore d'existence légale. Malgré l'abolition de l'Inquisition en 1821, le régime monarchique portugais ne reconnaissait que la religion catholique comme la religion des citoyens portugais. Les autres cultes étaient tolérés mais considérés comme étrangers. C'est pour cette raison que le terrain pour la construction de la Synagogue a dû être acheté au nom de particuliers et non de la Communauté. De la même façon c'était interdit aux temples non catholiques d'avoir pignon sur rue et la Synagogue a dû être construite à l'intérieur d'un jardin, pratiquement invisible de la rue.

C'est seulement en 1912, après la Révolution Républicaine au Portugal et la séparation entre l'État et l'Eglise, que les statuts de la Communauté Israélite de Lisbonne ont été reconnus juridiquement. Quatre cent seize ans après l'expulsion des juifs du Portugal, en 1496 ; presque un siècle après l'abolition de l'Inquisition et l'arrivée des premiers groupes de juifs originaires, pour la plupart de Gibraltar et du Maroc, qui s'installèrent au Portugal, dès le début du XIXéme siècle.

La Synagogue Shaaré-Tikvá fut la première synagogue construite au Portugal depuis les conversions forcées et la disparition officielle du judaïsme portugais en 1497, date à laquelle a été anéantie une communauté florissante et nombreuse qui a tant contribué au développement du Portugal, aussi bien au niveau économique, que scientifique et culturel.

C'est pourquoi, nous voulons commémorer cette date avec solennité, en mettant l'accent sur trois points :

  • Restauration de la synagogue
  • Création d'un musée juif en annexe de la synagogue
  • Exposition et catalogue : « 200 ans de la modernCommunauté Israélite de Lisbonne ».

    Tout au long du XX ème siècle, et jusqu'à aujourd'hui, la synagogue Shaaré-Tikvá a été et reste le point de rencontre et d'union des juifs de Lisbonne, le symbole de leur présence et continuité.

    Maintenir ce patrimoine historique, religieux et culturel est pour nous, non seulement un devoir face à la mémoire de nos ancêtres, mais aussi un défi aux sombres fins de l'Inquisition d'anéantissement total du judaïsme au Portugal.

    Esther Mucznik

    Esther Mucznik est Vice-Présidente de la Communauté Israélite de Lisbonne

    Retour au sommaire


    - Copyright © 2001: Moïse Rahmani -