Accueil - sefarad.org
 
Nathan Weinstock

Histoire des Juifs. De la genèse à nos jours-Michel Abitbol, chez Perrin

    MENU    

SEFARAD.org
Bienvenue chez Nathan Weinstock
AIDEZ-nous
Page PRECEDENTE

Michel Abitbol, Histoire des Juifs. De la genèse à nos jours, Perrin
Michel Abitbol, Histoire des Juifs. De la gen�se � nos jours, Perrin     Il nous manquait depuis les célèbres survols historiques de Simon Doubnov et de Cecil Roth un ouvrage synthétisant l’histoire juive mondiale depuis les origines jusqu’à nos jours. Le Professeur Michel Abitbol, spécialiste reconnu de l’histoire du judaïsme marocain, des Juifs du monde arabe et du conflit israélo-palestinien, vient de combler cette lacune. Les 23 chapitres de son Histoire des Juifs retracent en 700 pages passionnantes et méticuleusement documentées tous les avatars et soubresauts par les lesquels est passé le peuple juif depuis l’Antiquité jusqu’à nos jours.  Pourvu d’un index et d’une bibliographie impressionnante, il s’agit tout à la fois d’un ouvrage de référence, d’u outil de documentation et d’un instrument de travail.
     Outre les événements proprement historiques - heures de gloire, ères d’épanouissement et siècles tragiques - Michel Abitbol prend soin de nous restituer les divers courants religieux, mouvements littéraires ainsi que les élans politiques qui ont marqué l’histoire juive au fil des siècles et de décrire les grandes figures de chaque époque. On lui saura gré en particulier d’avoir accordé une attention soutenue au judaïsme originaire du monde arabe (Maghreb et Proche-Orient), trop souvent négligé par les historiens qui se contentent fréquemment à ce propos de se contenter d’évoquer l’Age d’Or andalou.
      S’agissant de la période comprise entre la chute de Napoléon et la fin de la Grande Guerre, c’est-à-dire de 1815 à 1917, l’auteur évoque tour à tour les chemins difficiles de la citoyenneté, les nouveaux enjeux et nouvelles destinations et  les problèmes d’acculturation et d’identité, avant de s’attarder aux ratés de l’intégration et à la recherche de nouveaux rêves. Pour aborder ensuite le XXe siècle, décrivant la fin du monde ancien, l’émergence d’une nouvelle géographie juive, la fin du rêve de symbiose judéo-allemande et la Shoah. Un chapitre consacré à l’après-guerre, marqué par la naissance et la croissance de l’Etat juif et d’un nouvel équilibre l’associant à une Diaspora désormais beaucoup plus réduite, clôture ce survol impressionnant.
 
Nathan Weinstock

- Copyright © sefarad.org - 1997 - 2016

CONTACT

Retour au site sefarad.org -