Présentation officielle du film – LE CONSUL DE BORDEAUX – 29/09/2014

webmaster Sefarad.org le 25 août, 2014

Le Conseil Municipal de Bordeaux
organise une présentation officielle du film

Le Consul de Bordeaux

le 29/09/2014
Dans le cadre de la ‘Foire Populaire’ du quartier St.Michel à Bordeaux

LE CONSUL DE BORDEAUX – ARISTIDES de SOUSA MENDES –
LE JUSTE DE 1940

Présenté déjà dans certaines villes d’Europe, Lisbonne (27 salles), Genève, Varsovie, Bruxelles, Cannes, Montpelier et autres villes de France, le film connaît un véritable succès. L’histoire retrace la vie, en 1940 d’Aristides de Sousa Mendes, Consul Général du Portugal à Bordeaux qui en pleine débâcle française refusa de suivre les ordres de Salazar et délivra plus de 30.000 visas à toutes personnes menacées souhaitant fuir la France. Parmi elles, il sauva ainsi du joug nazi 10 000 juifs, des artistes, des hommes politiques, des inconnus. Destitué de ses fonctions, il survivra pauvrement. Il sera déclaré « Juste parmi les Nations » en 1966 et réhabilité en 1980 par les autorités portugaises. Le Consul de Bordeaux est réalisé par Joao Correa et coproduit par Henri Seroka, auteur de la bande originale du film.

 

LE CONSUL DE BORDEAUX – Soirée de gala : film – 20 septembre 2012

Moïse Rahmani le 20 septembre, 2012

COMPLET   PROLONGATION A PARTIR
DE MERCREDI A L’ACTOR’S STUDIO

Chers amis,

L’institut Sépharade Européen et le B’nai B’rith de Bruxelles se sont, dès le début, impliqués tant en Belgique qu’’à l’’étranger, (France, Suisse, Luxembourg) dans la promotion d’un film très émouvant :

« Le Consul de Bordeaux »

Sous l’égide de la Task Force for the Holocaust, que préside la Belgique, des Ambassades d’Espagne et du Portugal, de la Librairie Orfeu, avec le soutien du B’nai B’rith de Bruxelles et de l’’Institut Sépharade Européen, une soirée de gala est organisée le jeudi 20 septembre a 20h15, au Centre Culturel d’Uccle, rue Rouge.
Réservations directement au Centre Culturel d’Uccle tel 02 374 54 84

Ce film relate la vie d’Aristides de Sousa Mendes, consul du Portugal à Bordeaux qui, en juin 1940, en neuf jours, a accordé plus de trente mille visas à des réfugiés dont dix mille Juifs venant en partie d’Anvers.

Aristides de Sousa Mendes destitué a vécu, jusqu’à sa mort, en 1954, dans la misère, aidé seulement par la Communauté juive de Lisbonne.

Nommé Juste parmi les Nations en 1966, il ne fut réhabilité par Mario Soares qu’’en 1987, à la chute du régime de Salazar.

La projection sera précédée par un concert de l’Orchestre Philharmonique de jeunes de Belgique (40 musiciens) qui interprètera la musique du film réalisée par Henry Seroka.

Dans le cadre de la présidence de la Belgique de la Task Force for the Holocaust, les prochaines étapes (auxquelles l’Institut Sépharade Européen et le B’nai B’rith de Bruxelles sont partie prenante), seront une projection à l’’Unesco, à Paris et une, à Anvers.
Parmi ceux qui ont obtenu un visa du consul portugais, on recense :

Otto de Habsbourg, fils de Charles Ier d’Autriche, dernier empereur.

Charlotte, grande duchesse du Luxembourg qui a dit de Sousa Mendes : « …son mérite, dans un temps de tragédie et de panique, sera toujours rappelé par les refugiés luxembourgeois et ceux de ma propre famille, qui ont été sauvés par son initiative d’une persécution certaine et ont ainsi pu atteindre les pays libres. Son action humanitaire restera a jamais exemplaire de l’abnégation avec laquelle il s’est dévoué à la cause de la liberté et de la compréhension entre toutes les nations et toutes les races. »

Le Grand duc Felix de Luxembourg et tout son Gouvernement

Plusieurs ministres du gouvernement belge en exil.

Norbert Gingold, pianiste.
Salvador Dali et Gala en auraient également bénéficié
Robert Montgomery, acteur américain.
Le General Leclerc

ET PLUS DE DIX MILLE JUIFS.

Dossier pédagogique

25ème anniversaire du Comité national français
en hommage à Aristides de Sousa Mendes

journal .pdf par le Comité national français
en hommage à Aristides de Sousa Mendes

Et le site du Comité
Aristides de Sousa Mendes

 

Affiche - LE CONSUL DE BORDEAUX