Enquête sur les nouveaux chrétiens d’Anvers et leurs relations avec la Turquie (1530-1548)

webmaster Sefarad.org le 22 février, 2013

Par Alain SERVANTIE

Publié dans A Bridge between cultures. Studies on Ottoman and Republican Turkey in Memory of Ali İhsan Bağış, ed. Sinan Küneralp, The Isis Press: Istanbul, 2006

« Enquête sur les nouveaux chrétiens d’Anvers et leurs relations avec la Turquie (1530-1548) »

in Sinan Kuneralp, ed, A Bridge between cultures. Studies on Ottoman and Republican Turkey in Memory of Ali İhsan Bağış, The Isis Press, Istanbul, 2006, pp. 21-50

A la mémoire du regretté Ali-Ihsan Bağış, connaissant son intérêt pour les questions des minorités religieuses.

Alain Servantie :
Enquête sur les nouveaux chrétiens d’Anvers et leurs relations avec la Turquie (1530-1548)

Pour les internautes qui ne disposent pas du reader PDF, vous pouvez le télécharger gratuitement sur http://get.adobe.com/fr/reader/

La paix, avez-vous dit ?

Moïse Rahmani le 2 avril, 2010

Billet d’humeur du 01 avril 2010

C’est la paix : un dialogue de sourds.

>> SUITE de cet article »

Communiqué de l’association *Les Amis d’André Chouraqui*

Moïse Rahmani le 9 mars, 2010
Homme de pensée et d’action, André Chouraqui est mondialement connu pour ses essais, ses ouvrages historiques, sa traduction originale de la Bible, du Nouveau Testament et du Coran.
Ses efforts, son engagement pour le rapprochement entre juifs, chrétiens et musulmans ont fait de lui, un des grands oecuménistes de notre temps.
Juif algérien né en 1917, le destin de Chouraqui se trouva au carrefour de trois cultures qui se déchiraient, ou se reniaient au gré des événements et soubresauts historiques.
Tout au long de sa vie, Chouraqui ne cessa de bâtir des ponts entre les trois civilisations en vue d’un rapprochement et d’une coexistence harmonieuse entre les peuples.
Ses origines, son érudition et surtout, son ouverture sur les autres cultures ont fait de lui un homme de dialogue et de respect.
A une époque où l’humanité doit affronter intégrismes et dérives idéologiques fanatiques, sa voix est porteuse d’un nouvel humanisme généreux et ouvert.

>> SUITE de cet article »