Brouillon de Culture – Emission littéraire – direct et podcasts

webmaster Sefarad.org le 15 décembre, 2015

Archives des émissions « Brouillon de Culture » de 2007 à 2012 sur:
http://www.brouillondeculture.com/archives.html

Brouillon de Culture

Une émission littéraire animée par Micheline et Tamara Weinstock

Sur Radio Judaïca.be

Micheline Weinstock Tamara Weinstock

-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-
PODCASTS (enregistrements)

Brouillon de Culture 15/12/2015

Brouillon de Culture – Émission du 15/12/2015

Micheline

  • Vladimir Jankelevitch, L’Esprit de Résistance, textes inédits, 1943-1983 Albin Michel ♥♥
  • Georges-Arthur Goldschmidt, Les collines de Belleville, Éditions Jacqueline Chambon ♥♥

Tamara

Adultes – ados

  • Frank Andriat, Un oiseau sur le bord de la fenêtre. Dix contes de Noël, Salvator ♥♥

Jeunesse

  • David Almond, Le garçon qui nageait avec les piranhas, Gallimard Jeunesse 9+ ♥♥♥
  • Thomas Lavachery, Tor et le troll, Mouche, l’école des loisirs, 6+ ♥♥♥
  • K. Rowling, Harry Potter à l’école des sorciers, illustrations de Jim Kay, Gallimard, 12+ ♥♥♥
  • Les concentrés, La Musique, Nathan, 7+ ♥♥
  • Philippe Godard, l’école racontée aux enfants, De La Martinière Jeunesse, 7+ ♥♥♥
  • Philippe Godard, Religions du monde, De La Martinière Jeunesse, 7+ ♥♥♥
  • Nicolas Digard & Myriam Dahman, Les chemins de l’école, Ani, Malaisie, Nathan, 7+ ♥♥
  • Nicolas Digard & Myriam Dahman, Les chemins de l’école, Franklyn, Madagascar, Nathan, 7+ ♥♥
  • Nicolas Digard & Myriam Dahman, Les chemins de l’école, Erbol, Kirghizie, Nathan, 7+ ♥♥
  • Nicolas Digard & Myriam Dahman, Les chemins de l’école, Devi, Inde, Nathan, 7+ ♥♥
  • Myriam Dahman & Nicolas Digard, Le grand jour, Nathan, 7+ ♥♥
  • Graton, Lapière, Bourne & Benéteau, Michel Vaillant, Collapsus, Graton Dupuis, 12+ ♥♥♥
  • Sylvie Baussier & Didier Balevic, Le Kididoc autour du monde, Nathan, 4+ ♥♥
  • Françoise Rachmuhl & Nathalie Ragondet, Les métamorphoses d’Ovide, père Castor, 6+ ♥♥
  • Roald Dahl, Moi, Boy, Ecouter lire, Gallimard Jeunesse, 10+ ♥♥♥
  • Elie Wiesel, La nuit, Ecouter lire, Gallimard ♥♥♥

À la technique et au son: Joe

————————————-
– Retrouvez les précédentes émissions en cliquant sur ce lien –
>> SUITE de cet article »

Radio Exterior de España, émission sefaradi pour nos vingt-cinq ans

webmaster Sefarad.org le 19 mars, 2015

rtve.es

Le 16 mars 2015, Radio Exterior de España
la radio d’état espagnole, nous a consacré son émission sefaradi
pour nos vingt-cinq ans.

Merci aux deux productrices et animatrices:
Matilde Gini de Barnatan et Viviana Rajel de Barnatan

Vous trouverez ce programme sur ce lien:
http://www.rtve.es/alacarta/audios/emision-en-sefardi/emision-sefardi-16-03-15/3045587/

Gérard Grosjean * Rencontres *, Interview de Moïse Rahmani – Radio-Judaïca Be

webmaster Sefarad.org le 28 novembre, 2011

Gérard Grosjean Gérard Grosjean *Rencontres*MoIse Rahmani
sur Radio-JudaÏca Be.

Interview de
Moïse Rahmani

Rencontres 28/11/2011

Rencontres – Émission du 28/11/2011

Gérard Grosjean, Interview de Moïse Rahmani – Radio-Judaïca Be
Le printemps arabe !!! évaluation & les suites.

Exode oublié – Juifs des pays arabes Emission Al Jazeera

Moïse Rahmani le 13 septembre, 2010

Al Jazeera a consacré, ce week-end, une émission, préparée il y a plus d’un mois, aux Juifs des pays arabes.

 L’émission et l’interview sont au
http://sefarad.org/videos/JuifsDdesPaysArabes_AlJazeera.php

Une équipe est venue m’interviewer plus d’une heure le 14 août 2010. Mon épouse a filmé, d’assez loin, sur un appareil de photos, ce qui explique la mauvaise qualité du son.

Je me suis exprimé en français, sauf au début, où je me suis présenté et souhaité aux téléspectateurs un bon Ramadan, en arabe égyptien.

Les questions posées (l’intervieweur voulait que je reprenne sa question, comme si je faisais un monologue)  allaient dans un sens très spécieux :

Pourquoi les Sépharades haïssent-ils les Arabes ?

Pourquoi Israël ne veut pas d’un état palestinien ?

Comment vivions-nous dans les pays arabes ?

Les Juifs ont été encouragés au départ par Israël.

Israël et les organisations juives ont payé les gouvernements arabes pour que les Juifs partent.

Les Juifs ont reçu de l’argent pour quitter les pays arabes.

La seule partie de l’interview qui ait été diffusée me fait parler de la dénaturalisation des Juifs devenus égyptiens en 1922 (l’Egypte jusque-là vassale de l’Empire ottoman, devenue indépendante, avait adopté une loi accordant la citoyenneté égyptien à toute personne née dans l’Empire et résidant en Egypte à cette date. Mon grand-père, z  » l, le devint, mon père, z  » l, né en Egypte le devint aussi. En 1947, son passeport lui fut retiré et nous devînmes apatrides.

J’ai raconté cet épisode dans mon livre « L’Exode oublié, Juifs des pays arabes » paru aux Editions Raphaël, Paris, en 2000 et réédite par les Editions Luc Pire, de Bruxelles, en 2006 sous le titre « Refugiés juifs des pays arabes, l’Exode oublié ». Cet ouvrage traite du problème non reconnu à ce jour des Juifs chassés ou forcés au départ des pays arabes.

J’ai aussi dit – et cela a été repris, qu’il y avait  quatre-vingt mille Juifs en Egypte et qu’il en reste  seulement une  cinquantaine aujourd’hui et sur le  million de Juifs vivant alors dans les pays arabes, il n’en restait, aujourd’hui, que quatre mille environ.

Lors de notre entretien, j’ai insisté sur un fait très important : dans mon ouvrage je cite une quarantaine de témoignages de Juifs vivant dans les pays arabes. Aucun, je répète aucun, ne contient de haine contre les peuples qui nous ont spoliés et chassés. D’ailleurs, à la fin de l’interview, un des journalistes qui n’avait, manifestement, pas compris et ignorait tout du sujet, m’a demandé, off records, « si je comprends bien, vous tenez les Arabes pour responsables de votre départ ! » Ma réponse a été très claire : nous n’en voulons pas aux Arabes mais à leurs gouvernants qui nous ont chassés, exception faite du Liban dont le gouvernement et l’armée n’ont  pas négligé de protéger la communauté juive (signalons que la population libanaise était en grande partie chrétienne maronite) mais les Juifs du Liban sont partis vers d’autres pays où les problèmes de sécurité ne se posaient pas.

J’ignore dans quel sens  cette émission a été pensée. Je crois, sans grand risque de me tromper, que la chaine voulait montrer que les Juifs étaient des «  ingrats », eux qui étaient si bien traités, qu’ils sont partis en emportant des milliards, alors que la vérité est qu’ils ont quitté leurs foyers avec une valise, voire un baluchon, sans biens de valeur, parfois un seul bijou leur était autorisé, et que, dans certains cas, en Egypte au moins, en 1956-1957, il leur était interdit d’emporter leurs photos ! Mais je vous renvoie à mon livre.

Nous devons faire traduire en français toute cette émission afin de comprendre dans quelle direction ce débat a été orienté.

Moïse Rahmani