Au fil de mes lectures – par Nathan Weinstock

webmaster Sefarad.org le 4 novembre, 2015

Bienvenue chez Nathan Weinstock

Image Nathan Weinstock

etc… Suite des recensions –>>>

À toi Lionel, mon fils

Moïse Rahmani le 12 mai, 2010

À toi Lionel, mon fils

Ode d’amour d’une mère à son fils trop tôt disparu, ce livre nous dévoile une Régine – que tout le monde connait comme la reine de la nuit – bouleversante qui se met à nu et se livre entièrement.

>> SUITE de cet article »

Pour Dalida

Moïse Rahmani le 7 avril, 2010

Pour Dalida

Pour Dalida

Ce livre, cette « romance » comme le dit l’auteure, j’aurais aimé l’écrire.

Tout comme elle, j’aime Dalida. Nous avons, Colette Fellous et moi, au moins un point commun. Pour elle, Dalida lui rappelle sa mère et c’est un livre à deux personnages : la chanteuse et, en filigranes, la Maman de l’auteure. Elle achève d’ailleurs cette romance (et c’est vraiment le terme qui s’applique !) sur sa mère hospitalisée ; les pages où elle raconte, avec émotion et pudeur, ce cadeau qu’elle lui fit, qu’elle se fit aussi en chantonnant avec elle avant le départ en salle d’opération d’où elle ne sait si elle reviendra, m’ont fait monter les larmes aux yeux. En murmurant avec elle, pour elle, « Come prima », elle lui signifiait que tout irait bien, que l’opération se déroulerait sans encombre et qu’elle émergerait de cette anesthésie. Ces instants accompagneront l’écrivain toute sa vie et je sens, je sais que Colette Fellous avait la vue troublée, mouillée en relatant ces instants.

>> SUITE de cet article »

Pour votre premier week-end de mars

Moïse Rahmani le 6 mars, 2010

Une exposition et un magnifique ouvrage qui témoignent de la munificence d’une des familles séfarades – hélas disparue – les plus influentes et les plus connues du monde juif, les Camondo. >> SUITE de cet article »