Vive le printemps bis

Moïse Rahmani le 19 mai, 2010

Belfond réédite le chef-d’œuvre de Lion Feuchtwanger dont les nazis ont dénaturé l’esprit en s’emparant de son oeuvre pour un faire un film viscéralement antisémite.

Financier de génie, doté d’une intelligence hors du commun, Süss Oppenheimer cherche un souverain à la mesure de ses ambitions.

>> SUITE de cet article »

Chavouot 5770

Grand Rabbin Sépharade de Bruxelles le 16 mai, 2010

Nous vous souhaitons une bonne fete a toutes et a tous


Merci au Grand Rabbin Sépharade de Bruxelles, Chalom Benizri, de partager ces réflexions avec nous

Le serment au mont Sinaï

Le nom ‘’Chavouoth’’ pluriel de ‘’chavouah’’- semaine, est lié à la supputation du Omer, qui débute au lendemain de la libération des enfants d’Israël, d’Egypte ; comme indiqué dans la Thora :‘’ Vous compterez depuis le lendemain de la fête, depuis le jour où vous aurez offert l’Omer du balancement, sept semaines qui doivent être entières ‘’.

>> SUITE de cet article »

De quelques livres à lire encore au coin du feu…

Moïse Rahmani le 9 mai, 2010

Le printemps, que nous avions anticipé, espéré, qui avait même fait une apparition remarquée, timide, mais remarquée, semble s’éloigner. Ne désespérons pas, il reviendra, mais, entretemps, nous avons rallumé radiateurs et les cheminées. Profitons-en pour lire un peu…

>> SUITE de cet article »

Des livres pour Pessah

Moïse Rahmani le 27 mars, 2010

Quelques livres pour Pessah

 

>> SUITE de cet article »

Pessah 5770

Grand Rabbin Sépharade de Bruxelles le 26 mars, 2010

Pessah

Merci au Grand Rabbin Sépharade de Bruxelles, Chalom Benizri, de partager ces réflexions avec nousLa haggada de Pessah, ou le récit de la sortie d’Egypte, occupe une place prépondérante dans le séder, le déroulement de la nuit pascale. Bien des événements de l’histoire du peuple juif sont évoqués ce soir là, à travers les gestes rituels, traditionnels et familiaux. A cette mémoire collective vient se greffer l’épisode marquant d’une épreuve vécue ça et là sur le plan individuel ou familial.

>> SUITE de cet article »

Communiqué de l’association *Les Amis d’André Chouraqui*

Moïse Rahmani le 9 mars, 2010
Homme de pensée et d’action, André Chouraqui est mondialement connu pour ses essais, ses ouvrages historiques, sa traduction originale de la Bible, du Nouveau Testament et du Coran.
Ses efforts, son engagement pour le rapprochement entre juifs, chrétiens et musulmans ont fait de lui, un des grands oecuménistes de notre temps.
Juif algérien né en 1917, le destin de Chouraqui se trouva au carrefour de trois cultures qui se déchiraient, ou se reniaient au gré des événements et soubresauts historiques.
Tout au long de sa vie, Chouraqui ne cessa de bâtir des ponts entre les trois civilisations en vue d’un rapprochement et d’une coexistence harmonieuse entre les peuples.
Ses origines, son érudition et surtout, son ouverture sur les autres cultures ont fait de lui un homme de dialogue et de respect.
A une époque où l’humanité doit affronter intégrismes et dérives idéologiques fanatiques, sa voix est porteuse d’un nouvel humanisme généreux et ouvert.

>> SUITE de cet article »