Ces survivants de la Shoah dont personne ne veut. 1945-1948

Marc-André Charguéraud le 3 septembre, 2014

Marc André Chargeraud

Marc André Chargeraud

Ces survivants de la Shoah
dont personne ne veut.

1945-1948

Image illustrative de l'article Exodus 1947

L’Exodus 1947. Son nom hébreu figure sur la coque (Yetzi’at Eiropa Tashaz)


Les pays victorieux restent antisémites
et refusent d’ouvrir leurs portes
aux survivants juifs.

 

Pendant les trois années qui ont suivi la victoire, seuls 12 000 survivants juifs ont été admis aux Etats-Unis, 3 000 en Grande Bretagne et pratiquement aucun au Canada.[1] Ces chiffres sont ridiculement faibles, face aux 250 000 Personnes Déplacées juives (DP) qui croupissent dans des camps de fortune en Allemagne, la terre de leurs tortionnaires.[2] S’y ajoutent les centaines de milliers de rescapés juifs des pays de l’Est, persécutés, victimes de pogroms et plongés dans la misère la plus abjecte. La plupart n’a qu’un rêve, fuir le plus loin et le plus vite possible.

>> SUITE de cet article »

L’Agence pour les réfugiés de guerre – Trop peu, trop tard 1944-1945.

Marc-André Charguéraud le 10 mars, 2011

L’Agence pour les réfugiés de guerre

Trop peu, trop tard 1944-1945.

Cet article fait partie d’une série qui a pour titre :

La Shoah en perspective Idées reçues, paradoxes, polémiques, pages oubliées

Cordialement vôtre, Marc-André Charguéraud

Trouvez également dans mon blog, les articles récemment publiés.
La Shoah revisitée (http://la-shoah-revisitee.org)

>> SUITE de cet article »