Exposition de l’ ISE à PRAGUE sur le monde sefarade (réalisée par Rivka Cohen)

Moïse Rahmani le 1 juin, 2012

Exposition à Prague
du 14 mai au fin juin 2012

(réalisée pour l’Institut Sépharade Européen
par Rivka Cohen)

L’inauguration de l’exposition le 14 mai s’est très bien déroulée.
Plusieurs discours des dirigeants du musée juif  et de la communauté juive de Prague ont été entrelacés par des pièces musicales ladino .
Par la suite j’ai également pris la parole et  nous avons offert aux participants ( une cinquantaine dont les représentants des ambassades des pays mentionnés dans le récit de Mme Cohen) une  réception avec du vin kosher.
Avec mon meilleur souvenir ,
Renilde Loeckx

sefardove

La Bulgarie a sauvé tous ses Juifs !

Marc-André Charguéraud le 2 janvier, 2012

La Bulgarie a sauvé tous ses Juifs !
1940-1944

Une réalité ou une idée reçue ?

>> SUITE de cet article »

«Chrétiens allemands», une catastrophe protestante. 1933-1944.

Marc-André Charguéraud le 7 avril, 2011

«Chrétiens allemands»,
une catastrophe protestante.
1933-1944.

Un militantisme méconnu de l’antisémitisme protestant.

Cet article est extrait d’un livre dont le premier tome paraîtra
au premier semestre 2012 sous le titre :

La Shoah revisitée. 50 idées reçues et événements méconnus.

Cet article fait partie d’une série qui a pour titre :

La Shoah en perspective Idées reçues, paradoxes, polémiques, pages oubliées

Cordialement vôtre, Marc-André Charguéraud

Trouvez également dans mon blog, les articles récemment publiés.
La Shoah revisitée (http://la-shoah-revisitee.org)

>> SUITE de cet article »

Un prêtre livre 52 000 Juifs aux nazis

Marc-André Charguéraud le 6 novembre, 2010

Un prêtre livre 52 000 Juifs aux nazis.

En trois mois le président  de la Slovaquie Mgr. Tiso envoie  60% des Juifs du pays à la mort en Allemagne.

Cet article fait partie d’une série qui a pour titre :

La Shoah en perspective
Idées reçues, paradoxes, polémiques, pages oubliées

Cordialement vôtre, Marc-André Charguéraud

Trouvez également dans mon blog, les articles récemment publiés.
La Shoah revisitée (http://la-shoah-revisitee.org)

>> SUITE de cet article »

La Roumanie, un génocide sans les nazis

Marc-André Charguéraud le 9 mai, 2010

La Roumanie, un génocide sans les nazis

Cet article fait partie d’une série qui a pour titre :

La Shoah en perspective
Idées reçues, paradoxes, polémiques, pages oubliées

Cordialement vôtre,  Marc-André Charguéraud

Trouvez également dans mon blog, les articles récemment publiés.
La Shoah revisitée (http://la-shoah-revisitee.org)

>> SUITE de cet article »

Le Danemark, un exemple pour l’Occident ?

Marc-André Charguéraud le 9 mai, 2010

Le Danemark, un exemple pour l’Occident ?

 1940-1945[1]
Un « protectorat modèle » pour Hitler

Cet article fait partie d’une série qui a pour titre :

La Shoah en perspective
Idées reçues, paradoxes, polémiques, pages oubliées

Cordialement vôtre,  Marc-André Charguéraud

Trouvez également dans mon blog, les articles récemment publiés.
La Shoah revisitée (http://la-shoah-revisitee.org)

  >> SUITE de cet article »

Il était une fois.

Moïse Rahmani le 12 avril, 2010

Pour commémorer Yom HaShoah et rendre hommage aux six millions de victimes de la barbarie, un texte de Haïm Vidal Sephiha, déporté de Belgique qui a miraculeusement survécu à l’enfer concentrationnaire.

Il était une fois…

Un récit concentrationnaire

de Haïm -Vidal Sephiha

>> SUITE de cet article »

La paix, avez-vous dit ?

Moïse Rahmani le 2 avril, 2010

Billet d’humeur du 01 avril 2010

C’est la paix : un dialogue de sourds.

>> SUITE de cet article »

Encore quelques livres pour Pessah

Moïse Rahmani le 31 mars, 2010

Encore quelques livres pour Pessah

>> SUITE de cet article »

Je n’ai ni vu ni entendu…

Moïse Rahmani le 27 mars, 2010

Billet d’humeur du 25  mars 2010

De quoi vais-je bien pouvoir vous parler en cette veille de Pessah ?
>> SUITE de cet article »

Des livres pour Pessah

Moïse Rahmani le 27 mars, 2010

Quelques livres pour Pessah

 

>> SUITE de cet article »

Pessah 5770

Grand Rabbin Sépharade de Bruxelles le 26 mars, 2010

Pessah

Merci au Grand Rabbin Sépharade de Bruxelles, Chalom Benizri, de partager ces réflexions avec nousLa haggada de Pessah, ou le récit de la sortie d’Egypte, occupe une place prépondérante dans le séder, le déroulement de la nuit pascale. Bien des événements de l’histoire du peuple juif sont évoqués ce soir là, à travers les gestes rituels, traditionnels et familiaux. A cette mémoire collective vient se greffer l’épisode marquant d’une épreuve vécue ça et là sur le plan individuel ou familial.

>> SUITE de cet article »

La synagogue du Rambam au Caire, ou l’occasion perdue -Michelle Mazel-

Moïse Rahmani le 19 mars, 2010

La synagogue du Rambam au Caire, ou l’occasion perdue
-par Michelle Mazel –

Michelle Mazel est l’épouse de Zvi Mazel qui fut Ambassadeur d’Israël en Egypte

L’’Egypte et Israël, ennemis naguère et aujourd’hui liés par une paix fragile,  ont manqué en ce début de mars une rencontre avec l’histoire.
>> SUITE de cet article »

Pour vos cadeaux de Pessah

Moïse Rahmani le 15 mars, 2010

>> SUITE de cet article »

La rafle du Vel’ d’Hiv’ – Emission spéciale de France2

webmaster Sefarad.org le 14 mars, 2010

La Rafle du Vel d’Hiv, une histoire Française ÉMISSION FRANCE 2

Au cours de l’été 1942, l’opération menée par la police française, sur ordre des autorités de Vichy, conduit plus de 13000 juifs vers les camps d’extermination.

>> SUITE de cet article »

Adieu Monsieur le Grand Rabbin Moïse Levy (par Milantia Bourla)

Milantia Bourla Cortes le 26 décembre, 2003

Adieu Monsieur le Grand Rabbin Moïse Levy

Article publié dans notre journal <<Los Muestros>> N° 53

C’est en tant que psychanalyste et travaillant pour la Fondation de la Mémoire Contemporaine à Bruxelles que j’ai eu l’honneur de rencontrer Moïse Levy.

Étant moi-même d’origine sépharade de Bulgarie par mon père, j’ai pu, grâce à la Fondation, faire pour elle, de préférence, des interviews relatives aux Juifs descendants d’Espagne.

Contrairement à la Fondation Steven Spielberg où j’ai été formée afin de recueillir les témoignages de la Shoa, l’idée de la Fondation à Bruxelles était de dépasser le cadre strict de la Shoa afin de dresser un grand panorama du monde juif de Belgique.

Donc, vu l’âge et l’importance du parcours de Moïse Lévy, il était dans les priorités de la Fondation de l’interviewer.

Suite à un premier accueil charmant au téléphone, lors d’une conversation initiale avec lui, je me suis rendue à son domicile, avenue Churchill, à Bruxelles.

Dès que cet homme m’est apparu en m’ouvrant la porte, j’ai été sublimée par sa prestance, un très bel homme de 84 ans d’une distinction extraordinaire ; puis, au fil des heures, j’ai été envoûtée par sa douceur, son éloquence, puis par sa culture et enfin par son récit.

Lire cet article complet