Portail Culturel

webmaster Sefarad.org le 28 mai, 2016

Portail Culturel

Les Buts de l'Institut Sépharade Européen Benvenidos Soutenez nous Welcome Diaspora
Les Buts   Soutenez-nous   Diaspora
Judéo-Espagnol Les activités communautaires Los Muestros et nos autres publications SEFARAD articles parus dans la revue 'Los Muestros' L'esprit de Bruxelles
Judeo-Espagnol
et haqetia
Les activites
communautaires
Los Muestros
autres publications
Sefarade L’esprit de Bruxelles
La page de Moïse
L'espace de Talia
Les chroniques de Gaby Espace Milantia Bourla Cortes Bienvenue chez Claire Bondy
La page de Moise L’espace de
Myriam Talia
Les chroniques de
Gaby
Milantia
Bourla Cortes
Bienvenue
chez
Claire Bondy
Bienvenue chez Micheline Weinstock Bienvenue chez Nathan Weinstock L'Espace de Yaël König
IsraLire Bienvenue
chez
Micheline Weinstock
Bienvenue
chez
Nathan Weinstock
Espace de
Sonia Lefebvre
L’espace de
Yaël König
Portrait de- Albert Russo Albert Bensoussan Moshe Liba's Aula El gizado sefaradi La page religieuse
Albert Russo Albert Bensoussan Moshé Liba  El gizado sefaradi La page religieuse
 Les Communautés Juives de Belgique Le Monde Juif sur Internet
Les Communautes
Juives de Belgique
 Le Monde Juif
sur Internet

ACTIVITÉS communautaires Juives Sépharades

webmaster Sefarad.org le 8 novembre, 2013

Les activités  communautaires

Activités — EN COURS
(International)

Si vous souhaitez nous faire part
d’une activité, une expo…
tout autre évènement
qui concerne notre communauté,

contact

Un banquier juif croit possible un compromis avec Hitler. 1932-1938

Marc-André Charguéraud le 1 novembre, 2013

Un banquier juif croit possible
un compromis avec Hitler.

1932-1938

 

Où il est montré qu’alors que les mesures nazies les plus radicales s’abattent sur eux, les Juifs allemands croient toujours qu’un terrain d’entente peut être trouvé avec le régime

  >> SUITE de cet article »

Staline au secours de l’Etat d’Israël.

Marc-André Charguéraud le 2 octobre, 2012

Staline au secours de l’Etat d’Israël.
1947-1948

La volte-face surprenante d’un dictateur
foncièrement  antisémite et antisioniste.

Troisième article d’une nouvelle série de « 50 autres idées reçues sur la Shoah »

 

Cet article est extrait d’une nouvelle série de :
« 50 autres idées reçues sur la Shoah »
nouvelle série qui sera publiée en 2013.

 

Cordialement vôtre, Marc-André Charguéraud
Trouvez également dans mon blog, les articles récemment publiés.
La Shoah revisitée (
http://la-shoah-revisitee.org)

Consultez aussi mon site :Expliquez-moi !
Actualité économique et financière. Compréhensibles par tous, quelques lignes situent le problème et suggèrent des solutions

 

Le 15 mai 1947, le monde occidental s’éveille surpris par le discours pro sioniste inattendu d’Andrei Gromyko la veille à l’ONU. « Pendant la dernière guerre, le peuple juif a subi des peines et des souffrances exceptionnelles… Un grand nombre des Juifs survivants en Europe ont été privés de leur pays, de leur foyer et de leurs moyens d’existence… Le fait qu’aucun pays occidental n’ait été en mesure de défendre les droits les plus élémentaires du peuple juif… explique l’aspiration des Juifs à établir leur propre État. Il serait injuste de ne pas le prendre en considération et de refuser ce droit au peuple juif…»
>> SUITE de cet article »

LOS MUESTROS N° 88 est en ligne + KORE N° 70

Moïse Rahmani le 23 septembre, 2012

Los Muestros N° 88

 

 

LOS MUESTROS N° 88 est en ligne

 

En supplément gratuit
consultez : KORE N°70

Le Magazine des Arts et des Lettres

LES FETES JUIVES HYMNE A LA JOIE, d’Albert Guigui

Moïse Rahmani le 13 septembre, 2012

A la veille du Nouvel An juif, Roch Hachana
les Editions Racine ont le plaisir de vous annoncer :

LES FETES JUIVES
HYMNE A LA JOIE

d’ALBERT GUIGUI, Grand Rabbin de Bruxelles

En ce monde triste et stressant, chacun d’entre nous doit se stimuler et se donner de la joie et du courage.

A travers la présentation des neuf grandes fêtes du judaïsme, selon leur ordre d’apparition dans le calendrier juif, Albert Guigui, Grand Rabbin de Bruxelles, montre que, malgré le sérieux de certaines fêtes, le sentiment qui y domine est la joie.

Être joyeux est le seul moyen d’être juif au vrai sens du terme car la joie est le centre de gravité de toute la Torah. Yehoudi, « un juif », signifie en hébreu « le louangeur », une personne toujours contente quoiqu’il arrive. C’est une grande Mitswah d’être toujours joyeux et pour un juif, une Mitswah est avant tout un devoir.

L’homme qui accepte de céder au défaitisme, qui prétend que la tache est au-dessus de ses forces, en un mot, l’homme triste, devient un allié des forces du mal.

Albert Guigui est Grand Rabbin de Bruxelles et Grand Rabbin attaché au Consistoire central israélite de Belgique. Membre de la conférence des Rabbins européens et correspondant de plusieurs instituts, il est également coauteur de divers ouvrages, parmi lesquels La santé face aux droits de l’homme, à l’éthique et aux morales (Éditions du Conseil de l’Europe) et Sciences et valeur : ombres et lumières de la science au XXIe siècle (Éditions EDK). Il a déjà publié plusieurs ouvrages aux Éditions Racine, dont A la découverte du judaïsme en 101 mots, en 2010.

En vente dans toutes les bonnes librairies et sur www.racine.be

Les neutres retardent la victoire.

Marc-André Charguéraud le 7 septembre, 2012

Les neutres retardent la victoire.
1940-1944

Chaque jour supplémentaire de guerre
condamne à mort un millier de Juifs.

 

Cet article est extrait d’une nouvelle série de :
« 50 idées reçues sur la Shoah »
nouvelle série qui sera publiée en 2013.

 

Cordialement vôtre, Marc-André Charguéraud
Trouvez également dans mon blog, les articles récemment publiés.
La Shoah revisitée (
http://la-shoah-revisitee.org)

Consultez aussi mon site :Expliquez-moi !
Actualité économique et financière. Compréhensibles par tous, quelques lignes situent le problème et suggèrent des solutions

 

Quatre pays neutres, la Suède, le Portugal, l’Espagne et la Turquie ont livré à l’Allemagne pendant la guerre des matières premières essentielles à son industrie d’armement. « L’existence même de l’Allemagne dépendait de l’importation du minerai de fer de haute qualité suédois », écrit William Shirer dans son ouvrage monumental sur le IIIème Reich.[1] Les Alliés ont compris depuis le début de la guerre l’importance vitale de ce minerai suédois pour la production de matériel militaire allemand. En avril 1940 le débarquement franco-britannique qui échoue à Narvik, petit port septentrional de Norvège, a été organisé pour « couper la route du fer ».

>> SUITE de cet article »

Conférence de Mr. le Grand Rabbin Albert Guigui à Lubumbashi Le 19 JUIN 2012

webmaster Sefarad.org le 24 juin, 2012

PHOTOS :
Conférence donnée par le Grand rabbin de Bruxelles Albert Guigui
à la synagogue de Lubumbashi…le 19 juin 2012