LOS MUESTROS N° 89 est en ligne + KORE N° 71

webmaster Sefarad.org le 7 décembre, 2012

Los Muestros N°89

 

 

 

LOS MUESTROS N° 89 est en ligne

En supplément consultez : KORE N°71
Le Magazine des Arts et des Lettres

S.O.S. LE CIMETIERE DE LARACHE EST TOMBE EN RUINE ET PERSONNE NE VEUT NOUS AIDER

Moïse Rahmani le 15 août, 2012

merci a E.M. de nous avoir averti

S.O.S. LE CIMETIERE DE LARACHE EST TOMBE EN RUINE ET PERSONNE NE VEUT NOUS AIDER

Peux de mots peuvent décrire la peine, le chagrin et le déchirement que les photos qui vont suivre des 2 cimetières juifs a Larache au Maroc, évoquent chez nous, les enfants et petits enfants des pauvres parents et famille qui reposent là-bas a Larache.

Notre mémoire est enterrée là-bas avec nos grands parents et ancêtres.
Chers amis, nous devons chercher ensemble la façon de rendre leur dignité a nos ancêtres.

La communauté juive est avec les berbères la plus ancienne du Maroc. Aujourd’hui nous sommes une poignée de juifs a lutter pour la protection des corps de notre famille.
Ces photos ont été prise hier le 9 Août 2012 au nouveau cimetière juif de Larache, Les stèles funéraires ont été cassées les marbres arrachés, des ordures partout des ânes, des moutons des poulets se promènent librement, les tombes ont été saccagées . Presque le 90% des stèles de ce cimetière municipal juif, ont été renversées, des dalles brisées et volées, des objets funéraires cassés, il n’existent plus. La profanation et les dégâts matériels sont incroyables, je vous répète on dirait un Tsunami . «Il a fallu du temps et de l’énergie pour arriver à une telle catastrophe a cette cruelle dévastation, je ne pense pas que ça puisse être l’oeuvre d’une personne seule», Larache a vu grandir, une communauté vieille de 500 ans, mes ancêtres ont été expulsés d’Espagne en 1492 par les rois Fernand et Isabelle et depuis se sont installés a Larache il y a plus de 25 générations.
je m’adresse au Conseil des Communautés Israélites du Maroc, comment pouvez vous dormir tranquille sans rien faire , lorsque l’âme de nos ancêtre est en peine, les âmes du ciel voient leurs os éparpillés aux 4 coins du cimetière et vous fermez vos yeux et bouchez vos oreilles, lorsqu’on s’adresse a vous, mais on ne cache pas le soleil avec un doigt, et on va frapper a toutes les portes jusqu’à arriver a la bonne, mais avant Sa Majeste le roi Mohamed VI doit être mis au courant d’urgence, lui qui a fait un don gigantesque en Euros pour les synagogues et les cimetières juifs ou est parti l’argent ? qui est responsable des travaux des synagogues et cimetières juifs au Maroc?

Soly Anidjar porte parole des juifs marocains en Israel.

Les photos ont été filmées par mon cousin Carlos Amsellem de Paris fils du docteur Amsellem de Larache, qui vit depuis 2 ans a Larache et lutte pour protéger ce qui reste des 2 cimetières de Larache, mais il n’est pas encore arrivée a frapper a la bonne adresse.

 

Kitniyoth – Légumineuses (Pessah 5771)

Grand Rabbin Sépharade de Bruxelles le 22 avril, 2011

Merci au Grand Rabbin Sépharade de Bruxelles, Chalom Benizri, de partager ces réflexions avec nous

Merci au Grand Rabbin
de la communauté Sépharade de Bruxelles,
Chalom Benizri, de partager ces réflexions avec nous.

Kitniyoth
Légumineuses (Pessah 5771)

 

Le hamets interdit durant la fête de Pessah de par l’ordonnance de la Thora, s’applique aux cinq sortes de céréales fermentées: blé, orge, épeautre, avoine et seigle. Toute autre espèce de céréale, telle que le riz le millet, même si elles gonflent par effet de fermentation, ne sont pas frappées par l’interdit ; ils sont appelés  »kitniyoth » , légumineuses et il est permis de les consommer pendant Pessah.
>> SUITE de cet article »

Israël-Palestine : appel à la raison. Oui, mais quelle raison ?

Moïse Rahmani le 22 avril, 2010

Israël-Palestine : appel à la raison. Oui, mais quelle raison ?

Quelques Juifs « bien pensants » au cœur (mais non au portefeuille !) à gauche, cette gauche caviar si proche du peuple, ont signé une carte blanche dans Le Soir appelant Israël et la Palestine à la raison, carte blanche de ceux qui veulent décider du destin de l’État d’Israël, bien au chaud dans leur salon de Bruxelles, de Paris ou d’ailleurs est honteuse de parti pris.

>> SUITE de cet article »