Ces survivants de la Shoah dont personne ne veut. 1945-1948

Marc-André Charguéraud le 3 septembre, 2014

Marc André Chargeraud

Marc André Chargeraud

Ces survivants de la Shoah
dont personne ne veut.

1945-1948

Image illustrative de l'article Exodus 1947

L’Exodus 1947. Son nom hébreu figure sur la coque (Yetzi’at Eiropa Tashaz)


Les pays victorieux restent antisémites
et refusent d’ouvrir leurs portes
aux survivants juifs.

 

Pendant les trois années qui ont suivi la victoire, seuls 12 000 survivants juifs ont été admis aux Etats-Unis, 3 000 en Grande Bretagne et pratiquement aucun au Canada.[1] Ces chiffres sont ridiculement faibles, face aux 250 000 Personnes Déplacées juives (DP) qui croupissent dans des camps de fortune en Allemagne, la terre de leurs tortionnaires.[2] S’y ajoutent les centaines de milliers de rescapés juifs des pays de l’Est, persécutés, victimes de pogroms et plongés dans la misère la plus abjecte. La plupart n’a qu’un rêve, fuir le plus loin et le plus vite possible.

>> SUITE de cet article »

Présentation officielle du film – LE CONSUL DE BORDEAUX – 29/09/2014

webmaster Sefarad.org le 25 août, 2014

Le Conseil Municipal de Bordeaux
organise une présentation officielle du film

Le Consul de Bordeaux

le 29/09/2014
Dans le cadre de la ‘Foire Populaire’ du quartier St.Michel à Bordeaux

LE CONSUL DE BORDEAUX – ARISTIDES de SOUSA MENDES –
LE JUSTE DE 1940

Présenté déjà dans certaines villes d’Europe, Lisbonne (27 salles), Genève, Varsovie, Bruxelles, Cannes, Montpelier et autres villes de France, le film connaît un véritable succès. L’histoire retrace la vie, en 1940 d’Aristides de Sousa Mendes, Consul Général du Portugal à Bordeaux qui en pleine débâcle française refusa de suivre les ordres de Salazar et délivra plus de 30.000 visas à toutes personnes menacées souhaitant fuir la France. Parmi elles, il sauva ainsi du joug nazi 10 000 juifs, des artistes, des hommes politiques, des inconnus. Destitué de ses fonctions, il survivra pauvrement. Il sera déclaré « Juste parmi les Nations » en 1966 et réhabilité en 1980 par les autorités portugaises. Le Consul de Bordeaux est réalisé par Joao Correa et coproduit par Henri Seroka, auteur de la bande originale du film.

 

Stéphane Hessel au Panthéon de l’ULB – par Isaac Franco

Moïse Rahmani le 21 mai, 2014
Nous publions cet article de notre Ami ISAAC FRANCO
en réaction à l’outrageux  hommage rendu a Stéphane Hessel par l’ULB
qui, une fois de plus, ne s’est pas grandie !

 

Stéphane Hessel au Panthéon de l’ULB

 

Isaac FrancoSur proposition de l’Union des anciens de l’Université Libre de Bruxelles (UAE), le Recteur de l’Université a accepté de donner le nom « square Stéphane Hessel » aux pelouses qui entourent la statue de Théodore Verhaegen.

C’est ainsi que ce lundi 19 mai, l’ULB a honoré un homme qui a osé déclarer que « la politique d’occupation allemande était, si on la compare par exemple avec la politique d’occupation actuelle de la Palestine par les Israéliens, une politique relativement inoffensive, si l’on fait abstraction d’éléments d’exception comme les incarcérations, les internements et les exécutions, ainsi que le vol d’œuvres d’art. »
>> SUITE de cet article »

Milantia BOURLA CORTES Directrice des Relations internationales de l’ I.S.E.

Milantia Bourla Cortes le 7 juillet, 2010

Rubrique(s):

Les pages de - Milantia BOURLA CORTES

Milantia BOURLA CORTES

Milantia BOURLA CORTES est née  à Paris.

Ses parents ont été diplomates représentant  le Costa-Rica en France puis en Belgique.

Son père, Juif bulgare d’origine espagnole, dirigeant communautaire sépharade, a joué, comme diplomate, un rôle majeur dans le vote des pays d’Amérique latine aux Nations-Unies lors des débats sur la création de l’Etat d’Israël.

Milantia Bourla Cortes est connue pour ses travaux de recherche et d’historienne; elle fut collaboratrice scientifique à la Fondation de la Mémoire Contemporaine Jean Bloch et est toujours Membre de son Conseil d’administration.
Elle a recueilli des interviews, effectué des recherches historiques.
Elle a aussi publié et s’est attachée à la sauvegarde d’archives.
Milantia Bourla est également psychanalyste.

Publications :

-Moise Lévy. Un rabbin au Congo 1937-1990.
Éditions de la Longue Vue Bruxelles 2000.
Sur base de nombreux documents, une biographie qui retrace l’historique de la communauté juive au Congo ex-belge.
Prix de la Fondation Marcel Marinower.

-Une Histoire juive. Les Errera. Parcours d’une assimilation.
Éditions Racine Bruxelles 2000.

-Collaboration avec le Professeur Jean Philippe Schreiber au Dictionnaire biographique des juifs de Belgique.
Éditions de Boeck . Bruxelles 2002

Conférencière, elle s’attache généralement aux parcours hors du commun.

Elle est devenue en ce mois de juillet 2010
Directrice des Relations internationales de l’Institut Sépharade européen.

Milantia BOURLA CORTES was born in Paris.

Her parents were diplomats representing Costa Rica in France then in Belgium.

Her father, a Bulgarian Jew of Spanish origin and Jewish Sephardic community leader, played, as diplomat, a major role in the vote of the Latin American countries at the United Nations during the debates on the creation of State Israel.

Milantia Bourla Cortes is known for her works of research and as historian. She was a scientific co-worker at the Foundation of the Contemporary Memory “Jean Bloch” and she is still Member of the Board of Directors. She published a lot of interviews and made numerous historical researches. She also published books and is involved in the saving of archives

She is also a psychoanalyst.

Books :

-Moise Lévy. “A Rabbi in Congo,1937-1990”. Published by “The Long Vue”, Brussels 2000. Based on numerous documents, it is a biography which witch tells the history of the Jewish community in the ex-Belgian Congo. Awarded by The Foundation Marcel Marinower Prize.

– “A Jewish Story.Les Errera, on the way to assimilation”. Published by “Racine”, Brussels, 2000.

-Collaboration with Professor Jean-Philippe Schreiber concerning the “Bibliographic Dictionary of the Jews of Belgium”. Published by “de Boeck”, Brussels, 2002

Lecturer, she is usually concerned by telling us non-ordinary stories.

July 2010, she became Director of the international Relations of the “ Institut Sépharade Européen”.

Milantia BOURLA CORTES nació en París.

Sus  padres fueron diplomáticos representantes Costa Rica en Francia luego en Bélgica.

Su padre, Judío búlgaro de origen español, dirigente comunitario sépharade, les jugó, como diplomático, un papel superior en el voto de los países de América latina a las Naciones Unidas en el momento de los debates sobre la creación del Estado de Israel.

Milantia Bourla Cortes es conocida por sus trabajos de investigación y de historiadora. .Fue la colaboradora científica en la Fundación de la Memoria Contemporánea Jean Bloch y  es todavia Miembro de su Consejo de administración.

Recogió entrevistas,  También publicó y se ató la salvaguardia de archivos

Psicoanalista

Publicaciones:

-Moise Lévy. Un rabino en el Congo 1937-1990.  Ediciones de la Longue Vue Bruselas 2000. Sobre base de numerosos documentos, una biografía que vuelve a trazar el historial de la comunidad judía en el Congo ex belga. Premio de la Fundación Marcelo Marinower

– Una Historia judía. Les Errera Trayecto de una asimilación.  Ediciones Racine  Bruselas 2000.

-Collaboration con Profesor Jean Philippe Schreiber a Diccionario biográfico de los judíos de Bélgica.  Ediciones de Boeck. Bruselas 2002

Conferenciante, ella, generalmente se ata los trayectos extraordinarios.

Este julio 2010, Milantia es Directora de las Relaciones internacionales del Instituto Séfardita Europeo.