Exode oublié – Juifs des pays arabes Emission Al Jazeera

Moïse Rahmani le 13 septembre, 2010

Al Jazeera a consacré, ce week-end, une émission, préparée il y a plus d’un mois, aux Juifs des pays arabes.

 L’émission et l’interview sont au
http://sefarad.org/videos/JuifsDdesPaysArabes_AlJazeera.php

Une équipe est venue m’interviewer plus d’une heure le 14 août 2010. Mon épouse a filmé, d’assez loin, sur un appareil de photos, ce qui explique la mauvaise qualité du son.

Je me suis exprimé en français, sauf au début, où je me suis présenté et souhaité aux téléspectateurs un bon Ramadan, en arabe égyptien.

Les questions posées (l’intervieweur voulait que je reprenne sa question, comme si je faisais un monologue)  allaient dans un sens très spécieux :

Pourquoi les Sépharades haïssent-ils les Arabes ?

Pourquoi Israël ne veut pas d’un état palestinien ?

Comment vivions-nous dans les pays arabes ?

Les Juifs ont été encouragés au départ par Israël.

Israël et les organisations juives ont payé les gouvernements arabes pour que les Juifs partent.

Les Juifs ont reçu de l’argent pour quitter les pays arabes.

La seule partie de l’interview qui ait été diffusée me fait parler de la dénaturalisation des Juifs devenus égyptiens en 1922 (l’Egypte jusque-là vassale de l’Empire ottoman, devenue indépendante, avait adopté une loi accordant la citoyenneté égyptien à toute personne née dans l’Empire et résidant en Egypte à cette date. Mon grand-père, z  » l, le devint, mon père, z  » l, né en Egypte le devint aussi. En 1947, son passeport lui fut retiré et nous devînmes apatrides.

J’ai raconté cet épisode dans mon livre « L’Exode oublié, Juifs des pays arabes » paru aux Editions Raphaël, Paris, en 2000 et réédite par les Editions Luc Pire, de Bruxelles, en 2006 sous le titre « Refugiés juifs des pays arabes, l’Exode oublié ». Cet ouvrage traite du problème non reconnu à ce jour des Juifs chassés ou forcés au départ des pays arabes.

J’ai aussi dit – et cela a été repris, qu’il y avait  quatre-vingt mille Juifs en Egypte et qu’il en reste  seulement une  cinquantaine aujourd’hui et sur le  million de Juifs vivant alors dans les pays arabes, il n’en restait, aujourd’hui, que quatre mille environ.

Lors de notre entretien, j’ai insisté sur un fait très important : dans mon ouvrage je cite une quarantaine de témoignages de Juifs vivant dans les pays arabes. Aucun, je répète aucun, ne contient de haine contre les peuples qui nous ont spoliés et chassés. D’ailleurs, à la fin de l’interview, un des journalistes qui n’avait, manifestement, pas compris et ignorait tout du sujet, m’a demandé, off records, « si je comprends bien, vous tenez les Arabes pour responsables de votre départ ! » Ma réponse a été très claire : nous n’en voulons pas aux Arabes mais à leurs gouvernants qui nous ont chassés, exception faite du Liban dont le gouvernement et l’armée n’ont  pas négligé de protéger la communauté juive (signalons que la population libanaise était en grande partie chrétienne maronite) mais les Juifs du Liban sont partis vers d’autres pays où les problèmes de sécurité ne se posaient pas.

J’ignore dans quel sens  cette émission a été pensée. Je crois, sans grand risque de me tromper, que la chaine voulait montrer que les Juifs étaient des «  ingrats », eux qui étaient si bien traités, qu’ils sont partis en emportant des milliards, alors que la vérité est qu’ils ont quitté leurs foyers avec une valise, voire un baluchon, sans biens de valeur, parfois un seul bijou leur était autorisé, et que, dans certains cas, en Egypte au moins, en 1956-1957, il leur était interdit d’emporter leurs photos ! Mais je vous renvoie à mon livre.

Nous devons faire traduire en français toute cette émission afin de comprendre dans quelle direction ce débat a été orienté.

Moïse Rahmani

Marc-André Charguéraud : un historien de la Shoah

Moïse Rahmani le 22 mai, 2010

Marc-André Charguéraud : un historien de la Shoah

Marc-André Charguéraud est un historien de la Shoah, et un homme de lettres qui a mené plusieurs enquêtes sur l’attitude des témoins de la Shoah.  Combattant volontaire dans les troupes françaises en 1944, il est diplômé de sciences politiques et de droit (Paris) et a obtenu un Master of Business Administration à l’université de Harvard. Il a dirigé plusieurs entreprises avant de se consacrer à l’écriture de livres sur l’histoire de la Shoah.

Lire la suite–>

Du nouveau aux Editions du Rocher

Moïse Rahmani le 20 mai, 2010

Les Éditions du Rocher nous adressent leurs parutions récentes.

 

À tout seigneur, tout honneur. À l’occasion des deux ans de mariage de Nicolas Sarkozy et de Carla Bruni, Patrick Weber, journaliste, écrivain et scénariste, le spécialiste des têtes couronnées, nous livre une biographie étincelante de la première dame de France.
>> SUITE de cet article »

Vive le printemps

Moïse Rahmani le 19 mai, 2010

Depuis 1947, la découverte inespérée de plusieurs centaines de manuscrits hébreux, Araméens et Grecs dans des grottes, près de la mer Morte a profondément bouleversé notre connaissance du judaïsme antique et de l’apparition du mouvement chrétien.

>> SUITE de cet article »

À toi Lionel, mon fils

Moïse Rahmani le 12 mai, 2010

À toi Lionel, mon fils

Ode d’amour d’une mère à son fils trop tôt disparu, ce livre nous dévoile une Régine – que tout le monde connait comme la reine de la nuit – bouleversante qui se met à nu et se livre entièrement.

>> SUITE de cet article »

Pour les longs week-ends de mai

Moïse Rahmani le 11 mai, 2010

Mai, le plus beau des mois, nous amène ses longs week-ends. Au nord, il fait gris et froid. Alors, pourquoi ne pas lire ?

Au Sud, le soleil fait des apparitions et il faut bon lézarder au soleil. Assis sur votre chaise longue, un bon livre à la main, n’est-elle pas belle la vie ?

  >> SUITE de cet article »

Votre âme est une enfant que je voudrais bercer…

Sabine Aussenac le 10 mai, 2010

De quelques livres à lire encore au coin du feu…

Moïse Rahmani le 9 mai, 2010

Le printemps, que nous avions anticipé, espéré, qui avait même fait une apparition remarquée, timide, mais remarquée, semble s’éloigner. Ne désespérons pas, il reviendra, mais, entretemps, nous avons rallumé radiateurs et les cheminées. Profitons-en pour lire un peu…

>> SUITE de cet article »

Quand au soir revenu, je descends au jardin

Sabine Aussenac le 26 avril, 2010

Sabine Aussenac

Pour nos bambins

Moïse Rahmani le 13 avril, 2010

De quelques livres pour nos jeunes enfants

Merci à Usborne qui gâte tant nos enfants.
>> SUITE de cet article »

Encore des livres pour le printemps

Moïse Rahmani le 10 mars, 2010

Joseph Kessel est un témoin de notre temps. Un grand témoin. Journaliste, aviateur, résistant, romancier il fut et demeure l’un des plus grands reporters du XXe siècle.
>> SUITE de cet article »

Le printemps s’approche : quelques livres pour l’accueilir

Moïse Rahmani le 8 mars, 2010



Le printemps s’approche : quelques livres pour l’accueillir

>> SUITE de cet article »

Pour votre premier week-end de mars

Moïse Rahmani le 6 mars, 2010

Une exposition et un magnifique ouvrage qui témoignent de la munificence d’une des familles séfarades – hélas disparue – les plus influentes et les plus connues du monde juif, les Camondo. >> SUITE de cet article »