Le refoulement odieux des Juifs par les démocraties occidentales. 1938-1939

webmaster Sefarad.org le 11 novembre, 2012

Le refoulement odieux des Juifs
par les démocraties occidentales.
1938-1939

 

Cet article est extrait d’une nouvelle série de :
« 50 autres idées reçues sur la Shoah »
nouvelle série qui sera publiée en 2013.

 

Cordialement vôtre, Marc-André Charguéraud
Trouvez également dans mon blog, les articles récemment publiés.
La Shoah revisitée (
http://la-shoah-revisitee.org)

Consultez aussi mon site :Expliquez-moi !
Actualité économique et financière. Compréhensibles par tous, quelques lignes situent le problème et suggèrent des solutions

 

A la suite de l’occupation de l’Autriche et de la Tchécoslovaquie, et de la nuit de cristal, l’immense pogrom dévastateur et meurtrier organisé par le régime nazi, les persécutions contre les Juifs dans le Reich s’intensifient dramatiquement. L’exode des Juifs à la recherche d’un refuge à l’étranger atteint un niveau encore jamais vue. Pleinement conscient de l’urgence d’intervenir dans ce drame juif, Roosevelt organise en juillet 1938 une conférence à Evian destinée à faciliter l’émigration d’Allemagne et d’Autriche. 32 nations y participent.
>> SUITE de cet article »

3 200 00 Juifs polonais n’émigrent pas.

Marc-André Charguéraud le 10 juillet, 2012

3 200 00 Juifs polonais n’émigrent pas.
1933-1939

Plus de 90% seront assassinés par les nazis.

 

Cet article est extrait d’une nouvelle série de :
« 50 idées reçues sur la Shoah »
nouvelle série qui sera publiée en 2013.

 

Cordialement vôtre, Marc-André Charguéraud
Trouvez également dans mon blog, les articles récemment publiés.
La Shoah revisitée (
http://la-shoah-revisitee.org)

Consultez aussi mon site :Expliquez-moi !
Actualité économique et financière. Compréhensibles par tous, quelques lignes situent le problème et suggèrent des solutions

Entre 1933 et 1939, 50% des Juifs du Grand Reich ont fuit le régime nazi. En Pologne seuls 4% des Juifs polonais sont partis avant que le désastre ne s’abatte sur eux.[1] Un déséquilibre fatal alors que pendant cette période les persécutions en Pologne ont été d’un niveau proche de celles qui ont sévit en Allemagne.

>> SUITE de cet article »